Des mots pour des maux

Depuis toujours, et malgré mon passé à « vendre de la drogue » pour un gros laboratoire pharmaceutique, je revendique que les meilleurs médicaments sont les mots ….

« Avec les mots, deux possibilités s’offrent à chacun d’entre nous, prenons en conscience…
Avec les mots, nous pouvons tuer une personne
Avec les mots, nous pouvons également choisir de la sauver…
Cela relève de notre responsabilité de bien les peser avant de les exprimer…

Céline A.

D’où mon engagement, au quotidien, à accompagner les personnes qui en expriment le besoin….Ma mission étant de leurs permettre d’utiliser les mots comme de puissants alliés pour dénoncer, honorer, fédérer, motiver, soutenir, aimer, ou tout simplement se réconcilier avec elle-même….

Ma mission est aussi de ne pas juger mais de sensibiliser ceux qui les utilisent à mauvais escient, plus ou moins consciemment….Le but étant de transformer des armes de destruction psychique ou de manipulation mentale en des outils d’amour et de paix….

Dénoncer avec les mots …. mais aussi avec des photos…

Je souhaite aujourd’hui mettre en avant des artistes aveyronnais talentueux qui m’ont poignardé en plein coeur par la sensibilité, la justesse de leur collaboration sur un sujet qui me touche …La violence faite aux femmes.

J’engage toutes les femmes en souffrance à oser s’exprimer, oser vivre par elle-même, oser dénoncer leur quotidien, la solidarité ne peut passer que par les mots…Voyez-les comme de précieux alliés qui pourront vous sauver…

Un grand merci à Gilles Ruiz et à Fanny Rouquette pour leur superbe travail!

Un grand merci également à l’association Face Aveyron, Alain Picasso (Poête inspirant) et son équipe, pour leur contribution au quotidien à rendre ce monde meilleur!

Pour en savoir plus sur FACE Aveyron, cliquez ici

8 commentaires sur « Des mots pour des maux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *